AccueilAccueil  Portail*Portail*  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  FAQFAQ  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Apprivoiser sa perruche ondulée

Aller en bas 
AuteurMessage
bob
bravo 400 sujet
bravo 400 sujet
avatar

Masculin Nombre de messages : 440
Date de naissance : 13/03/1943
Age : 75
Localisation : la louviere bouvy
Loisirs : la musique
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Apprivoiser sa perruche ondulée   Août 9th 2010, 22:52




Domestication

Avant de songer à
apprivoiser la perruche, il faut songer à la
domestiquer afin que s'instaure entre elle et son maître un agréable rapport de
confiance réciproque. Pour cela, il vaut mieux acquérir un sujet très jeune,
c'est-à-dire lorsqu'il a encore le bec noir, et des ondulations descendant
jusqu'à la cire.

Pour le domestiquer, il est conseillé de n'avoir qu'un
sujet ou de placer le sujet dans une cage à part afin qu'il ne puisse pas
compter sur ses congénères pour lui assurer des rapports sociaux et une
présence. Ces oiseaux ont grand besoin de la compagnie de leurs semblables mais,
quand celle-ci vient à manquer, l'homme fera aussi bien l'affaire pour discuter
ou pour jouer un peu.

La crainte de la
main de l'homme


Une fois que la perruche ondulée s'est habituée à son nouveau foyer,
n'est plus apeurée comme au début et est déjà habituée à vous grâce à vos soins
quotidiens, vous pouvez commencer à l'accoutumer à votre main. Elle doit avant
tout se libérer de la peur qu'elle a de la main de l'homme, avec laquelle elle
n'a pas vraiment eu de très bonnes expériences jusqu'à présent. La meilleure
solution passe toujours par la nourriture, en particulier les friandises dont
elle raffole :

1 - Ne fixez plus la friandise à la cage, mais tenez-la
dans votre main. Au début l'oiseau n'osera certainement pas s'en approcher et y
jettera juste un bref coup d'oeil.

2 - le deuxième jour il tentera
peut-être, à une certaine distance et en faisant le long cou, d'attraper
quelques graines. Mais vos tentatives peuvent aussi bien rester sans succès
pendant plusieurs jours. A un moment donné, votre oiseau aura assez de courage
pour tenter "sa chance". Vous devez seulement refaire les mêmes gestes
quotidiennement à la même heure avec patience et sérénité. Votre main lui sera
bientôt aussi familière que la friandise et un jour il y posera une patte,
l'autre restant encore prudemment accrochée au perchoir.

3- Ne perdez pas
patience et finalement l'oiseau acceptera la main entière comme perchoir et ne
viendra pas uniquement pour manger. Vous pouvez alors tenter d'instaurer une
complicité avec votre perruche !

Ceci doit
être fait tout en lui parlant d'une voix calme et persuasive et en évitant tout
geste brusque pour ne pas l'effrayer.
Si la perruche a un nom, il est bon de le lui répéter toutes
les fois qu'on lui présente une friandise, c'est ainsi qu'elle l'associera à une
chose agréable, la friandise, et qu'elle finira par s'approcher rapidement
chaque fois qu'elle l'entendra prononcer.


Une fois les premiers liens
instaurés...


Dès qu'elle aura appris à venir chercher sa
nourriture dans nos main, nous pourrons alors tenter de la caresser sur la tête
et la nuque. Ce sont deux régions de son corps que la perruche ne peut atteindre ; donc étant contrainte
d'avoir recours à un compagnon pour le lui gratter, elle se laissera d'autant
plus carresser qu'elle aura confiance en nous ; mieux, elle viendra d'elle-même
nous chercher pour obtenir ces câlins.

L'étape suivante consiste à
l'habituer à se percher sur le doigt de son maître pour la faire sortir de sa
cage sans qu'il y ait de problème au retour. Si elle est accoutumée à emprunter
notre main comme moyen de transport, il ne sera pas difficile de la ramener dans
sa cage : il suffira de la lui désigner en tenant une friandise entre nos
doigts. Par exemple, avec ma perruche Titi, il
suffisait de le faire aller sur l'étagère en face desa cage et de tendre le
bras, et il rentrait directement dans sa cage. Pour Lulute, il faut présenter
notre main, et lui dire "rentrer maison ?" et s'il en a envie alors il monte sur
notre main pour qu'on l'y mène. Tounet rentre chez lui sans même qu'on le lui
demande.

Il n'est pas difficile de tenir une perruche au bout de son doigt: il suffit de pousser entre
le ventre et la poitrine de l'animal tout en tenant l'index levé. Ainsi elle se
sent obligée de grimper dessus !

Conseils
et remarques
:
# Présenter toujours le dos de la main, la paume
faisant souvent peur aux oiseaux
# Éviter de prendre l'oiseau sans y être
obligé et surtout de l'attraper en plein vol. Il n'y a rien de pire pour lui et
ce geste peut compromettre la confiance déjà acquise.
# Il est parfois
conseillé de couper les plumes des ailes de notre perruche, afin de la rendre docile très tôt. Oubliez vite
cela ! Et même si vous trouvez cela écrit quelque part, ce n'est vraiment pas la
meilleure manière pour se lier d'amitié avec un oiseau !

Vol en liberté dans la pièce

Pour la
santé physique de la perruche, quelques petits vols
dans la maison sont recommandés. Ainsi, si elle n'a plus peur de votre main,
vous pouvez sans souci ouvrir la porte de la cage pour la laisser s'envoler. A
condition bien sûr qu'il n'y ait pas de dangers pour elle dans la pièce. Il faut
en tout cas bien fermer les fenêtres.
Cela paraît plus qu'évident, et
pourtant bon nombre de personnes oublient de la faire. Si une perruche s'envole par la fenêtre, il n'y a aucun espoir
qu'elle revienne d'elle même à la maison. Les oiseaux bien apprivoisés peuvent
s'éloigner de la maison ; ils se laissent même attraper, mais il n'y aucune
chance pour que le propriétaire le récupère, à moins que la perruche bien bavarde n'ait appris à dire son nom et son
adresse, mais c'est vraiment très rare... :-)

Lors des premières sorties
du moins, il faut tirer les rideaux et recouvrir les portes vitrées et les
miroirs. La perruche n'est pas encore très experte
et pourrait facilement se cogner contre une vitre. Il pourrait alors en résulter
de graves traumatismes.
Couvrir également les grands vases. Il est déjà
arrivé que des perruches tombent dans des potiches et perdent la vie sans qu'on
y prenne garde. Un autre danger est l'espace qui est laissé entre un mur et un
meuble.

Pour le premier vol, on doit prendre le temps d'observer. Le
meilleur moment sera un weekend où l'on ne sort pas.
Il faudra d'abord
attendre quelque temps avant que l'oiseau ne se décide à pointer son bec dehors.
il ne faut pas, par impatience, chasser l'oiseau de sa cage ! Après s'être enfin
lancé, il atterrit souvent sur une tringle à rideaux, ou au dessus d'un meuble
très haut, où il peut rester quelques heures. Il faut lui déposer sa nourriture
dans la cage uniquement, sous peine de ne plus le voir revenir de son plein
gré.
Au cas où elle ne réintègrerait pas d'elle-même sa cage après la
première fois, laissez-la tranquillement là où elle est. Tard dans la soirée, on
repérera où elle se trouve exactement et on pourra alors la saisir facilement,
une fois les lumières éteintes.

Ce serait une grosse erreur de la déloger
à l'aide d'un balai ou d'un filet et de l'attraper de cette manière. C'en serait
alors fini, et pour longtemps, de sa docilité. De même, il ne faut pas la faire
voler jusqu'à ce qu'elle n'ait plus de souffle et atterrisse au sol. Cela est
dangereux pour son cœur ; par l'effort effectué, l'essoufflement et la peur
engendrée par cette course, elle risque la crise cardiaque.
Revenir en haut Aller en bas
 
Apprivoiser sa perruche ondulée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Nouveau Pensionnaire! [perruche à collier]
» plante perruche??
» Perruche callopsite
» [Revêtement de sol] Parquet ondulé
» chaise carton ondulé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE C.O.BRAY :: les perruches-
Sauter vers: